Le ministre de l’Enseignement supé­rieur Laurent Wauquiez a présenté hier son projet de réforme de la licence au Conseil natio­nal de l’enseignement supé­rieur et de la recherche (Cneser), l’instance consul­ta­tive de la com­mu­nauté uni­ver­si­taire. L’arrêté a été majo­ri­tai­re­ment adop­té avec 26 voix pour, dont celles des orga­ni­sa­tions étudiantes, 20 contre, et 14 abs­ten­tions. La plupart des syndicats d’enseignants n’ont pas soutenu le texte.

L’Unef, première organisation étudiante, a notamment salué « la sup­pres­sion des notes élimi­na­toires, la garan­tie de la com­pen­sa­tion annuelle des notes, le droit aux rat­tra­pages », ainsi que l’augmentation des volumes horaires en lettres et sciences humaines « avec la mise en place d’un seuil de 1.500 heures ».