Les différentes académies mettent progressivement en ligne aujourd’hui les résultats du Diplôme national du brevet. Les candidats des académies de Toulouse et Bordeaux devront toutefois encore patienter quelques jours, puisque ces deux académies ne les diffuseront pas avant lundi. A l’inverse, ceux de l’académie de Rennes les connaissaient depuis mercredi. Une erreur technique avait même brièvement entraîné une publication anticipée des résultats.

L’édition 2011 du brevet des collèges restera d’ailleurs marquée par de multiples cafouillages.

Un sujet d’éducation civique a notamment engendré la polémique. Il présentait un texte sur la mise en place d’Hadopi. La première question posée aux élèves leur demandait d’« identifier deux éléments qui montrent que la loi en France est élaborée de manière démocratique », provoquant la colère des associations opposées à la loi pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet.

En histoire-géographie une carte de l’Italie représentait la péninsule, la Sicile, la Sardaigne, mais aussi la Corse ! En français, selon le Snes-FSU, deux versions différentes de l’exercice de rédaction ont été distribuées dans les centres d’examen. Le Snes a également dénoncé une ambiguïté dans les consignes du deuxième sujet de rédaction, qui pouvait induire les élèves en erreur. Le ministère a donc appelé les correcteurs « à l’indulgence », en leur demandant « de ne pas pénaliser » les élèves ayant mal interprété les consignes de l’exercice.

Dans la Vienne, enfin, des enseignants ont adressé un courrier de protestation au rectorat. Ils s’y déclaraient choqués d’avoir corrigé des copies avec une enseignante religieuse portant l’habit de sa congrégation, jugeant cette tenue incompatible avec la loi sur le port de signes religieux distinctifs dans un établissement scolaire public.