Deux parents d’élèves qui avaient déposé un recours contre la décision de Luc Chatel d’annuler un exercice de maths du bac S après une fuite ont vu leurs requêtes rejetées ce vendredi par la justice. En effet, selon la décision du tribunal, « la sus­pen­sion de la déci­sion liti­gieuse crée­rait de graves dif­fi­cul­tés de fonc­tion­ne­ment du ser­vice public de l’éducation natio­nale et de celui de l’enseignement supé­rieur ».

Les avocats des plaignants n’envisagent pas de contester cette décision devant le conseil d’Etat, mais rappellent que « les can­di­dats qui s’estimeront lésés par le barème voulu par le ministre pour­ront, dès [le jour des résultats du bac], exer­cer un recours contre la déli­bé­ra­tion les concer­nant, s’ils ont été ajour­nés ou pri­vés d’une men­tion du fait de leur note en mathématiques. »