Nouvelle polémique autour de la formation des enseignants

Une mission parlementaire se prononce pour la suppression des concours de recrutement

« Le maintien d’une seconde voie d’entrée dans le métier ne se justifie plus, à l’heure du recrutement généralisé des enseignants à bac+5 ». Sur la base de cet argument, une mission parlementaire emmenée par Jacques Grosperrin se prononce pour la suppression « à terme » des concours de recrutement des professeurs. 

Dans un rapport intitulé « Il faut réformer la réforme » qui doit être présenté la semaine prochaine à la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, le député UMP du Doubs préconise que les enseignants soient directement sélectionnés « par les autorités académiques ou les établissements, sur la base d’un entretien professionnel », comme cela se pratique déjà dans plusieurs pays anglo-saxons. Le parlementaire admet cependant que « l’opinion publique n’est pas prête pour une transformation aussi radicale ».

A en juger par la virulence de leurs réactions, les syndicats d’enseignants n’y sont effectivement pas préparés. Le Snes-FSU et l’Unsa Éducation ont ainsi immédiatement fait savoir qu’ils s’opposeraient au projet. Pour le Snes, une telle perspective « revient à exclure les personnels du cadre de la fonction publique d’État ». Même discours à l’Unsa, pour qui « l’éducation doit rester nationale : cela implique un recrutement des enseignants, fonctionnaires de l’Etat, régulé par concours ». La Société des agrégés, pour sa part, a exprimé « sa plus vive indignation » et qualifié la proposition de « scandaleuse ».

L’idée de supprimer les concours a fait oublier une vingtaine d’autres propositions, dont certaines seront sans doute davantage appréciées des syndicats. Le rapport (dont le SNESUP publie la version provisoire) déplore ainsi notamment que la masterisation ait sacrifié la formation pédagogique et réclame donc une véritable « pratique professionnelle » en alternance au sein des masters préparant au professorat.

Source(s) :
  • AFP, leFigaro.fr, RTL.fr, EducPros.fr, leMonde.fr, lePoint.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.