Les fuites en anglais au bac S se confirment

Leparisien.fr et Lexpress.fr publient ce matin des articles relayant la stupeur des professeurs corrigeant les copies d’anglais du bac S et ES. Les rumeurs sur les fuites en anglais qui circulaient depuis la veille des épreuves de langue vivante semblent aujourd’hui bien fondées.

Le site du quotidien Le Parisien fait part des réactions des correcteurs d’anglais des épreuves des bacs S et ES (elles étaient les mêmes pour les deux sections).

Ils ont découvert en effet que plus de 50% des candidats ont choisi le deuxième sujet de composition. « Ils l’ont traité de la même façon, avec le même plan, avec certes plus ou moins de vocabulaire » explique une enseignante correctrice.

Les autres correcteurs font exactement le même constat. Lexpress.fr publie ainsi aujourd’hui un article intitulé « Bac S: la fuite à l’épreuve d’anglais se confirme », avec le chapô suivant : « Les correcteurs de l’épreuve d’anglais estiment que trop d’élèves ont choisi le même sujet et l’ont traité de la même manière. »

Lors de la délibération sur les sujets d’anglais lundi prochain, ils auront à évoquer ce problème, et à trouver une réponse appropriée. Sans consigne aucune de la part du ministère…

Une enquête administrative a néanmoins été ouverte par Luc Chatel . Elle est en cours depuis le 23 juin (source sudouest.fr), mais pour l’instant, aucune conclusion n’a été rendue.

2 commentaires sur "Les fuites en anglais au bac S se confirment"

  1. Hyx  1 juillet 2011 à 14 h 14 min

    « Ils ont décou­vert en effet que plus de 50% des can­di­dats ont choisi le deuxième sujet de com­po­si­tion.  » Bah, après tout, il n’y a que 2 sujets… Normal que celui qui est le plus attirant et le plus facile soit un peu plus choisi.

    « Les cor­rec­teurs de l’épreuve d’anglais estiment que trop d’élèves ont choisi le même sujet et l’ont traité de la même manière. » C’est à dire qu’il aurait fallu que les élèves choisissent à 50-50 chaque sujet pour qu’il n’y ait pas « trop d’élèves ayant choisi le même sujet »? Et pour qu’ils ne soient pas traités de la même manière, il aurait fallu donner des sujets plus complets, évasifs et matières à débat que : nous faisons des choix chaque jours, qu’est-ce qui peut nous influencer? C’est souvent que, sur des sujets comme celui-ci, on pense à le traiter de la même manère, et on écrit les même choses.

    Pour moi, tout ceci n’est pas une preuve de fuite en anglais.Signaler un abus

    Répondre
  2. Seb  3 juillet 2011 à 13 h 09 min

    Ayant moi même choisi ce sujet je ne pense pas que le fait que « trop d’élèves ont choisi le même sujet et l’ont traité de la même manière. » soit une preuve de fuite. J’en ai parlé avec de nombreux élèves et on avait écrit des choses très ressemblantes ce qui paraît assez normal sachant que le sujet cherchait à nous faire réfléchir sur ce qui nous influence nous en tant que personne de notre âge. Et je ne trouve pas surprenant le fait que « plus de 50% des can­di­dats ont choisi le deuxième sujet de composition » sachant que le 1er sujet était un sujet d’invention qui je trouve n’est pas évident. Les élèves ont donc choisi le sujet qui paraissait le plus facile soit le Sujet n°2.
    Pour moi aussi ceci ne peut pas être une preuve de fuite.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.