Le site du quotidien Le Parisien fait part des réactions des correcteurs d’anglais des épreuves des bacs S et ES (elles étaient les mêmes pour les deux sections).

Ils ont découvert en effet que plus de 50% des candidats ont choisi le deuxième sujet de composition. « Ils l’ont traité de la même façon, avec le même plan, avec certes plus ou moins de vocabulaire » explique une enseignante correctrice.

Les autres correcteurs font exactement le même constat. Lexpress.fr publie ainsi aujourd’hui un article intitulé « Bac S: la fuite à l’épreuve d’anglais se confirme », avec le chapô suivant : « Les correcteurs de l’épreuve d’anglais estiment que trop d’élèves ont choisi le même sujet et l’ont traité de la même manière. »

Lors de la délibération sur les sujets d’anglais lundi prochain, ils auront à évoquer ce problème, et à trouver une réponse appropriée. Sans consigne aucune de la part du ministère…

Une enquête administrative a néanmoins été ouverte par Luc Chatel . Elle est en cours depuis le 23 juin (source sudouest.fr), mais pour l’instant, aucune conclusion n’a été rendue.