Un CSE chargé mais boycotté

Les principales organisations syndicales refusent de participer à la réunion du Conseil supérieur de l'éducation prévue ce jeudi.

« Les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation CFDT, CGT, FCPE, FSU, UNL, Unsa dénoncent le mépris du Ministère de l’Éducation nationale pour le travail des organisations représentatives siégeant au CSE. En signe de protestation, ils boycottent la séance du 30 juin 2011 ».

Dans un communiqué commun, les principaux syndicats d’enseignants et de lycéens, ainsi que la première fédération de parents d’élèves, ont annoncé en ces termes leur refus de participer à la séance du Conseil supérieur de l’éducation prévue ce jour. Ces organisations dénoncent notamment « l’accumulation de sujets, les procédures de consultation en amont aléatoires, la masse de textes importants et très techniques envoyés à la dernière minute… ».

Pas moins de 40 points figuraient ainsi à l’ordre du jour du CSE de ce jeudi, parmi lesquels les projets de modifications des épreuves du baccalauréat pour la session 2013, en lien avec l’application de la réforme du lycée aux classes de terminale. Le changement de coefficient de certaines matières et la création de nouveaux enseignements devaient ainsi être discutés.

L’intersyndicale refuse également de travailler « dans l’urgence » sur un texte relatif à la refonte des sanctions dans le secondaire, introduisant en particulier la possibilité d’imposer des travaux d’intérêt commun. Enfin, le CSE devait aussi aborder la réorganisation des services académiques autour des recteurs, dont les inspecteurs d’académie seraient directement dépendants.

Le CSE est une instance purement consultative, représentant enseignants, élèves, parents et collectivités. La réunion d’aujourd’hui devrait être repoussée d’une semaine.

Source(s) :
  • AFP, EducPros.fr, www.snes.edu

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.