La mis­sion d’information de l’Assemblée natio­nale sur la for­ma­tion des ensei­gnants propose de sup­pri­mer à terme les concours d’enseignants. L’une des 20 propositions de son rapport est en effet de « rem­pla­cer le concours par le mas­ter et confier aux auto­ri­tés aca­dé­miques ou aux établis­se­ments le soin de recru­ter sur la base d’un entre­tien pro­fes­sion­nel les ensei­gnants ».

La mis­sion d’information est com­po­sée de 14 dépu­tés, majoritairement UMP, et présidée par Jacques Grosperrin. Elle devait notamment faire le point sur la « masterisation » des enseignants et la suppression des IUFM. Après 80 auditions depuis fin mars, son rapport a été adopté hier. Ce rap­port doit être exa­miné mer­credi 6 juillet par la com­mis­sion des Affaires cultu­relles et de l’Education de l’Assemblée natio­nale.