Claude Guéant s’est basé sur une étude de l’Insee pour affirmer que les enfants d’immigrés « sortent deux fois plus souvent » du système scolaire sans qualifications que les autres. Selon cette étude, les proportions d’élèves sortis sans qualification du secondaire sont de 10,7% parmi les enfants de familles immigrées, de 6,6% parmi les enfants de familles « mixtes » et de 6,1% parmi les enfants de familles non immigrées.

Le même document précise que « la pro­por­tion d’enfants d’immigrés parmi les élèves sor­tis sans qua­li­fi­ca­tion de l’enseignement secon­daire peut être esti­mée à envi­ron 16% pour les enfants de familles immi­grées », et « envi­ron 22% » en tenant compte des enfants de familles « mixtes ». Ce qui venait contredire une récente affirmation du ministre, selon laquelle « deux tiers des échecs scolaires » étaient ceux d’enfants issus de l’immigration.