L’homme soup­çonné d’être la « source » de la fuite au bac S, employé d’une société de main­te­nance pour les impri­me­ries, a été inter­pellé hier soir dans le Gard. Il est le père du jeune homme inter­pellé hier dans la mati­née, et la cin­quième per­sonne mise en cause dans le cadre de l’enquête déclen­chée par la plainte de Luc Chatel. Cet homme tra­vaille pour une société de main­te­nance inter­ve­nant dans des impri­me­ries, dont l’une aurait assuré l’impression de sujets du baccalauréat.

Lors d’un entre­tien avec Europe 1 réa­lisé avant son inter­pel­la­tion, l’homme s’est dit « inno­cent », expli­quant n’avoir « jamais eu de souci dans [son] travail ». « J’ai pris un coup de mas­sue sur la tête », a-t-il expli­qué, rappelant qu’il risquait de perdre son emploi. « J’attends les faits, j’attends qu’on me dise ce qui s’est réel­le­ment passé », a-t-il ajouté, selon des extraits de l’entretien.