Le nouveau barème de l’épreuve de maths du bac S ne pénalise pas les élèves selon Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire. D’après « des premiers éléments, assez consolidés, de copies-tests », notées avec les deux barèmes, l’annulation de l’exercice qui a fuité sur Internet n’a pas d’incidence sur les résultats obtenus.

Cette affirmation vient contrecarrer les propos d’Eric Barbazo, directeur de l’association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public. Il avait soutenu que le nouveau barème faisait perdre 1 à 2 points aux copies faibles et moyennes.