D’après les propos d’Edouard Husson, vice-recteur de l’académie de Paris, la nouvelle session de l’épreuve du BTS NRC, repassée ce dimanche par des centaines d’étudiants dans des conditions discutables, « ne peut être annulée ». Selon des étudiants et des professeurs , elle aurait été perturbée par des étudiants venus protester contre la première annulation de l’épreuve en mai.

Massés devant le centre des examens d’Arcueil, où devait se dérouler l’épreuve, des étudiants boycotteurs auraient empêché ceux qui souhaitaient composer d’entrer dans la salle.  Si Edouard Husson déclarait dimanche que « ceux qui ont voulu pas­ser l’épreuve [étaient] en train de la pas­ser », des candidats affirmaient le contraire : « Certains étudiants sont venus dès 07H30 pour blo­quer les accès. Des chaînes humaines blo­quaient l’entrée du bâti­ment vers 09H30 et plus per­sonne ne pou­vait entrer ».

Le rectorat aurait demandé aux correcteurs de mettre la note de 0 à ceux qui n’ont pas repassé l’épreuve.