L’organisation lycéenne Fidl a demandé mardi soir que « toute la lumière soit faite » sur des rumeurs de fuites aux épreuves d’anglais et de phy­sique du bac S, filière où des fuites sur inter­net se sont pro­duites en mathématiques. Ce matin, le ministre de l’Education Luc Chatel a annoncé lancer « une enquête admi­nis­tra­tive » sur ces nou­velles rumeurs de fraudes, tout en soulignant que la fuite en mathématiques était pour le moment la seule « avérée ».

Le ministre a ajouté avoir demandé « à l’Inspection géné­rale de l’administration de l’Education natio­nale » de « réflé­chir à l’organisation du bac et à la sécu­ri­sa­tion plus forte des épreuves ».