« Le Cri de Job« (1), roman biblique ? Non, mais le titre situe le lecteur dans l’univers de la fable. Il ne s’agit donc pas d’un roman réaliste, même si l’univers dans lequel se déroule ce roman est banal voir trivial : une déchetterie publique bourguignonne.

Antoine Verrier, fracassé par un drame personnel, veille sur sa déchetterie, devenue grâce à lui univers de rencontres et de convivialité. Puis le bastion d’une véritable rébellion contre l’automatisation et la déshumanisation du lieu …

Autour de lui gravitent des personnages hauts en couleur : Jean-Claude, l’artiste, Sarah l’urbaniste, auprès de laquelle il retrouvera l’amour, mais aussi l’inspecteur zélé Arnaud Clobart et son chef Wilfried Dekker…

La première moitié du roman est une vraie réussite, la seconde est un peu moins convaincante, le livre n’en demeure pas moins dans son ensemble prometteur et stylé. Une bonne lecture pour l’été !