L’Education nationale se mobilise contre les fraudes au bac, mais la triche a la dent dure : après les téléphones portables, les stylos-téléphones et autres montres-téléphones, à quand le plombage-téléphone ?