Ségolène Royal a promis de recruter « tout de suite 10000 enseignants » si le  Parti socialiste remportait les élections présidentielles de 2012. Invitée sur Canal+ ce dimanche, la présidente de Poitou-Charentes y a affirmé sa volonté de « remettre l’éducation au coeur de tout ». Par ses promesses, la candidate aux primaires s’est toutefois engagée au-delà du projet du PS puisque celui-ci prévoit bien l’embauche de 10000 gendarmes et policiers, mais ne donne pas de chiffres pour l’éducation, évoquant un audit « pour engager les rattrapages là où ils sont nécessaires ».

Outre l’embauche immédiate de 10000 professeurs, Ségolène Royal a promis d’investir dans la formation des enseignants. Qualifiant le système de recrutement par Pôle Emploi de « dramatique », elle prévoit de « mettre les jeunes dans les classes d’enseignants expérimentés [pendant un an] pour qu’ils apprennent le métier. »