Les correcteurs franciliens du BTS NRC, réunis ce mercredi autour de Vincent Goudet, directeur du SIEC, ont réaffirmé leur volonté de ne pas corriger les copies tant que les résultats de l’enquête administrative, ouverte suite aux accusations de triche durant l’épreuve E5, n’auront pas été communiqués. Ces résultats seront présentés le 16 juin.

Vincent Goudet, qui avait déclaré il y a quelques jours « n’avoir été destinataire d’aucune plainte des 2500 étudiants », est revenu sur ses propos : des mails d’étudiants confirmant les fraudes lui sont depuis parvenus.

Aucune précision n’a été donné à propos de la validation de l’épreuve. Le ministère pourrait décider de faire repasser l’épreuve E5 en juillet si les actes de triche étaient avérés.