Le texte de la pétition de l’association Réformons nos lycées précise poursuivre un  » objectif triple : revaloriser le bac, réduire le taux d’échec post-bac et baisser le chômage des jeunes diplômés ».

Alors que démarrent le 16 juin les premières épreuves du bac 2011, RNL demande une revalorisation de ce diplôme qui ne veut plus rien dire aujourd’hui. Pour l’association lycéenne, les notes du bac doivent servir de critère de sélection pour entrer en première année de fac. La sélection touchera « en priorité » les sciences humaines et sociales, filières saturées et débouchant sur peu d’emploi, qui devront donc être réservées aux meilleurs éléments.

RNL remettra un rapport en ce sens aux ministres Luc Chatel et Valérie Pécresse, et propose « d’inscrire la sélection généralisée à l’entrée de l’université à tous les candidats à l’élection Présidentielle ».