Un « cycle de négociations » entre le ministère et les syndicats devrait s’ouvrir prochainement pour redéfinir les modalités d’évaluation professionnelle des enseignants, d’après le SE-Unsa. Les résultats de la consultation menée sur le site de l’Ecole supérieure de l’Education nationale (ESEN), présentés par le ministère ce lundi serviront de base à ces négociations.

Les 2600 enseignants et chefs d’établissement qui ont participé à la consultation pointent notamment du doigt le « manque de fréquence et de suivi » des évaluations, le manque d’accompagnement et de formation de la part des inspecteurs pédagogiques et l’injustice du système de notation.

Le groupe de travail a établi une liste de 10 préconisations destinées à améliorer le système de formation actuel. En tête de liste, « réorganiser l’évaluation (entretiens, méthodes, évaluateurs) », « instaurer un suivi par plusieurs interlocuteurs » et « fonder l’évaluation sur un support ». Ces propositions seront examinées lors des négociations entre le ministère et les syndicats qui devraient s’ouvrir « dans les prochains jours », selon le SE-Unsa.

Vous pouvez vous exprimer sur le sujet dans notre sondage sur l’évaluation professionnelle des enseignants.