Agrégation d’histoire 2011 : après le pastiche, le rebondissement…

Le site de Sauvons l’Université signale aujourd’hui que la professeure qui avait donné un pastiche de texte médiéval à l’agrégation d’histoire, et démissionné du jury d'agrégation suite à cela, vient d’être promue.

Catherine Vincent, professeure à l’Université de Nanterre, a choisi le texte médiéval donné cette année à l’épreuve de commentaire de l’agrégation d’histoire. Ce texte, présenté comme authentique et daté de 1415, était en fait un pastiche datant de 1964. Le monde des historiens a été remué par cette erreur, l’épreuve a failli être annulée, et le ministère de l’Education nationale a donné des explications pour le moins embarrassées.

Sauvons l’université indique que Catherine Vincent vient d’être « élue présidente de la Société d’histoire religieuse de la France » et nommée, pour 5 ans, à l’Institut universitaire de France, qui  « récompense les meilleurs chercheurs ».

Source(s) :
  • Europe 1, Le Figaro, VousNousIls

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.