Le partenariat mondial de l’Unesco pour l’éducation des filles et des femmes a été ouvert ce jeudi par la directrice générale Irina Bokova, en présence de Ban Ki-Moon et Hilary Clinton. A cette occasion, des gouvernements et des entreprises du secteur privé (Nokia, Microsoft…) se sont associés à l’Unesco pour améliorer l’alphabétisation des filles et des femmes dans le monde. En effet, d’après Irina Bokova, « les femmes représentent toujours les deux tiers des 796 millions d’adultes illettrés ».

Le partenariat se concentrera sur deux axes d’amélioration, à savoir « l’enseignement secondaire » et « l’alphabétisation des adultes ». Un « groupe de haut niveau » sera créé pour sensibiliser l’opinion publique à ces problèmes . Hilary Clinton a quant à elle annoncé l’élaboration d’une étude avec l’Unesco visant à « comprendre les obstacles » à l’éducation des filles dans le monde.