En licence, les bacheliers professionnels et technologiques connaissent un taux d’échec plus fort que les bacheliers généraux. D’après une étude du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, menée sur un panel de bacheliers 2008, seul un sur cinq accède à la deuxième année, contre six sur dix pour les bacheliers généraux.

En outre, les bacheliers technologiques et professionnels représentent un tiers des étudiants décrocheurs en première année de licence. D’après l’auteure de la note, « plus de la moitié d’entre eux ont exprimé la pre­mière année des dif­fi­cul­tés à suivre dans leurs études, tra­dui­sant le déca­lage entre leur bagage sco­laire anté­rieur et celui requis par la for­ma­tion en licence ».