« C’en est assez ! Les 16 000 suppressions de postes programmées à la rentrée 2011 se traduiront par l’augmentation du nombre d’élèves par classe dans les écoles, les collèges et les lycées, par des fusions d’écoles, des fermetures de classes et encore plus de problèmes de remplacement à venir » a tenu à rappeler la Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques.

La FCPE invite « enseignants et parents à occuper les écoles joyeusement : sac de couchage et thermos de café à la main. But de la manifestation : réfléchir ensemble à l’avenir de l’école et sur les dangers de la politique actuelle en matière d’éducation ». Cette nuit prendra la forme d’occupations pacifiques de classes, de pique-niques, de débats ou encore de réunions d’informations entre enseignants et parents dans les écoles maternelles et primaires.

En marge de cette Nuit des écoles, la FCPE a également lancé « une pétition nationale sur son site (http://petition.fcpe.asso.fr) pour demander l’arrêt des suppressions de postes ».