Dans un communiqué daté du 18 mai, Luc Chatel « constate avec regret l’impossibilité de reconduire l’opération « Les Essentiels de la rentrée » pour 2011″.

Organisée depuis 2007, elle garantissait la stabilité des prix d’une liste de fournitures scolaires essentielles grâce à un accord entre Familles de France, la Peep et les principales enseignes de distribution. Cette année, les associations et les distributeurs n’ont pu trouver de terrain d’entente, notamment à cause de l’augmentation du prix des matières premières. De plus, la Peep s’est désolidarisée de l’opération, regrettant que le cartable ait disparu de la liste des « Essentiels de la rentrée » pour 2011.

Dans une interview donnée à l’AEF, la présidente de la Peep indique que l’association « va garder la même liste de fournitures » et que les associations locales inciteront les enseignants à limiter leurs demandes de matériel.

L’Union de la filière papeterie (Ufipa), quant à elle, a indiqué dans un mail au cabinet du ministre de l’Education nationale qu’elle « était prête à reconduire l’opération sous réserve que le nom de certaines enseignes soit mentionné comme partenaires ».