Hier à l’Assemblée nationale, Valérie Pécresse a déclaré que « le pro­gramme du Parti socia­liste (…), c’est un bel hom­mage au bilan de Nicolas Sarkozy ». Selon le programme pour l’enseignement supérieur du PS révélé hier, la réforme de l’autonomie des universités (loi LRU) menée par la ministre UMP n’est notamment pas remise en cause.

La LRU serait toutefois aménagée. Le PS dit en effet vou­loir « refu­ser une concur­rence entre établis­se­ments » et « sécu­ri­ser les financements ». Son pro­gramme pour l’enseignement supérieur et la recherche pré­voit en outre d’augmenter de 50% le nombre de diplô­més du supé­rieur en 10 ans, de créer une allo­ca­tion d’études, de réta­blir la confiance avec les cher­cheurs, ou encore de refondre la for­ma­tion des enseignants.