La CPU pour une continuité de Bac-3 à Bac+3

Lors de son colloque annuel, la Conférence des présidents d'université s'est prononcée pour une plus grande continuité de la seconde à la licence.

« Une ambition : la Licence ». Sous ce titre, le colloque annuel de la Conférence des présidents d’université qui s’est achevé vendredi à Toulouse faisait la part belle au premier cycle universitaire.

Partant du principe que tout jeune arrivant en seconde est destiné à obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur, Louis Vogel, le président de la CPU, a appelé à une plus grande collaboration avec les lycées, à la multiplication des passerelles possibles entre les filières (licences, BTS, prépas, IUT…), ainsi qu’au développement de la professionnalisation et de l’accompagnement.

Simultanément, une note d’information publiée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche confirmait la faiblesse du taux de passage en deuxième année dans les filières universitaires. Sur un groupe de 12.000 lycéens ayant obtenu le baccalauréat en 2008 et inscrits en première année de licence, seuls 52% étaient passés en L2 l’année suivante.

Daniel Filâtre, responsable de la commission Pédagogie au sein de la Conférence, a donc souhaité « une ambition et des exigences nouvelles » : « Comme nous avons su mettre en place des équipes de recherche, il nous faut des équipes pédagogiques avec un mode d’organisation spécifique, pour la licence ».

La CPU a également réclamé « des moyens très conséquents et de nouvelles règles pour inciter les universités à investir dans la licence ». Pour l’heure, en effet, les écarts de dépenses publiques sont très importants entre un étudiant en licence (8.000 euros par an) et un étudiant en BTS (14.000 euros) ou en classe préparatoire (15.000 euros).

Source(s) :
  • AFP, AEF, EducPros.fr, les Échos, la Tribune

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.