Emmanuel Mercier, secrétaire national du Snes en charge du secteur de la formation des maîtres, s’exprime dans l’AEF, alors que son syndicat organisait hier à Paris un rassemblement devant la Sorbonne pour demander une réforme de la formation des enseignants.

Il explique que le syndicat demande « une année de stage à tiers-temps, avec un tiers de temps de service, et deux tiers de formation, compris dans le volume total de 18 heures par semaine », alors que les professeurs stagiaires ont aujourd’hui un service complet à effectuer, auquel s’ajoute un tiers de formation.