Alors que la grogne contre les suppressions de postes à l’école publique se poursuit, François Fillon vient d’établir un accord avec l’enseignement privé prévoyant de céder 4 millions d’euros du budget de l’Education nationale à l’enseignement catholique.

Cela permettrait le recrutement de 200 nouveaux enseignants dans les écoles privées. Dans un communiqué daté du 5 mai 2011, le Snuipp s’insurge de cette décision pénalisante pour les élèves de l’enseignement public « laissés pour compte alors que l’enseignement public concentre toutes les zones d’éducation prioritaire ». Le syndicat appelle les enseignants des écoles publiques à participer à la journée d’action du 18 mai.