Le prochain concert éducatif de la Cité de la musique s’intéresse au folklore de l’Europe centrale. Il propose des oeuvres des compositeurs Anton Dvořák et Béla Bartók, qui transposèrent des chants et danses populaires en musique d’orchestre.

Dvořák a composé ses Danses slaves en 1878, quelques années après les Danses hongroises de Brahms. Elles sont à l’origine de son succès international. L’une des musiques privilégiées par Dvořák est la doumka, d’origine ukrainienne, à l’atmosphère rêveuse et au caractère lyrique.

Quant au Concerto pour piano n°3, il s’agit de la dernière œuvre sur laquelle Bartók a travaillé, avant de succomber à sa leucémie en 1945. Ce concerto poétique et lyrique est imprégné des bruits de la nature chers au compositeur, et des rythmes caractéristiques du folklore hongrois.

Infos et contacts sur le site de la Cité de la Musique. Pour pré­pa­rer le tra­vail avec des élèves du CM1 à la 5ème, un dos­sier péda­go­gique est dis­po­nible en ligne.


[vid id= 4p1LuhiGwvA]
Extrait des danses slaves d’Anton Dvořák

[vid id= EUL4_l3Iga0]
Début du Concerto pour piano et orchestre n°3 de Béla Bartók