Lors de son intervention de clôture des assises nationales sur le harcèlement scolaire, Luc Chatel a fait part de sa volonté d’établir un partenariat avec Facebook pour fermer le compte des élèves coupables de cyberintimidation.

Pour lutter contre le phénomène de harcèlement sur Internet, Luc Chatel déclare que tout acte de cyberintimidation via Facebook sera signalé et les profils des harceleurs supprimés. « Pour les cas les plus graves », le ministre de l’Education nationale annonce la mise en place d’un « partenariat avec l’Office central de lutte contre la cybercriminalité » afin de proposer aux élèves victimes « un accompagnement personnalisé pour porter plainte ».