Luc Chatel souhaite développer une série de mesures permettant aux élèves de s’ouvrir à la vie professionnelle dès le collège. Le ministre a évoqué ce mardi la mise en place dès la rentrée prochaine de trois dispositifs allant de la découverte de l’entreprise au pré-apprentissage.

Le premier dispositif permettrait aux élèves de passer jusqu’à une journée par semaine en entreprise et ce dès la 4e.

Luc Chatel a ensuite évoqué la création de classes de 3e « pré-pro », où les élèves pourront passer le brevet, mais au sein d’un lycée professionnel.

Enfin, un Dispositif d’initiation aux métiers en alternance (DIMA) ou « pré-apprentissage », permettrait aux élèves dès 15 ans de s’ouvrir à l’alternance en passant entre 8 et 18 semaines par an en entreprise.

Selon le ministre de l’Education nationale, ces mesures auraient pour objectif de « personnaliser les parcours » dès le collège, provoquant la colère des syndicats Snes et SE-Unsa favorables au collège unique. A l’opposé, le Snalc estime que « cette annonce ne va pas assez loin » dans la diversification des voies de formation.