Josette, enseignante française à l’école européeenne de Benghazi en Libye, s’est exprimée la semaine dernière sur Europe1. Refusant de quitter la Libye où elle vit depuis 35 ans, elle prépare déjà l’emploi du temps pour la réouverture de l’école, fermée à cause des combats entre l’armée de Kadhafi et les rebelles.

La réouverture de l’école européenne de Benghazi est prévue pour le 1er mai.