La masterisation « au milieu du gué »

Le rapport d'étape sur la masterisation remis en fin de semaine dernière par Jean-Michel Jolion met en évidence de multiples points d'achoppement.

« Nous sommes aujourd’hui au milieu du gué d’une réforme de très grande ampleur qui aurait incontestablement nécessité un plus grand consensus amont pour en permettre une vraie réussite ». C’est par ce « premier constat » que débute le rapport d’étape sur la masterisation remis en fin de semaine dernière par Jean-Michel Jolion à Valérie Pécresse.

Pour le président du Comité de suivi Master, « les deux ministères concernés par cette réforme n’ont aucunement mis en place les outils de supervision qui permettraient aujourd’hui d’avoir une vraie connaissance de la réalité du terrain ». A ses yeux, « la cause la plus forte du non effondrement du nouveau dispositif » réside dans la motivation « très très importante » de tous les étudiants rencontrés.

Le rapport pointe en effet de nombreuses difficultés, à commencer par « un cahier des charges qui paraît de plus en plus intenable dans le cadre d’un master ». S’il juge la gestion des stages « diversifiée mais finalement correcte », il condamne ouvertement « un concours de plus en plus inadapté » et admet que « la non prise en compte de l’activité professionnelle en cours de formation est un principe qui est de plus en plus difficile à comprendre pour les étudiants. »

Même s’il juge qu’aucun des projets à l’étude « ne semble complètement abouti à ce jour », Jean-Michel Jolion souhaite donc que la piste de l’alternance ne soit pas rejetée et juge « nécessaire que les ministères poursuivent cette démarche de réflexion en autorisant des expérimentations dès la rentrée 2012 ».

Source(s) :
  • AEF, www.sauvonsluniversite.fr, http://rfv.insa-lyon.fr

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.