Le diplôme, meilleure arme anti-crise

Face à la montée du chômage des jeunes, l'écart se creuse entre diplômés et non-diplômés.

Au moment d’entrer dans la vie active, les effets de la crise économique ont encore creusé l’écart entre jeunes diplômés et non-diplômés. C’est l’un des principaux enseignements de la 6ème enquête sur le sujet du Centre d’études et de recherches sur les qualifications.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs du Céreq ont interrogé 25.000 des 739.000 jeunes sortis du système éducatif au cours ou à l’issue de l’année scolaire 2006-2007, tous niveaux confondus. Trois ans plus tard, près d’un sur cinq (18%) est au chômage. Mais cette moyenne cache d’énormes disparités.

Ainsi, à peine 49% des non-diplômés occupaient un emploi en 2010, contre 70% de ceux dotés d’un diplôme du secondaire et près de 86 % des diplômés de l’enseignement supérieur. En trois ans, l’écart est passé de 18 à 21 points entre non-diplômés et diplômés du secondaire, et de 32 à 37 points entre non-diplômés et diplômés du supérieur.

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants qu’un jeune sur six sort sans diplôme de l’école, une proportion qui n’évolue guère depuis le milieu des années 80. L’enquête met également en évidence les bons résultats de la formation en alternance : 83 % des diplômés d’une formation secondaire en apprentissage occupaient un emploi en 2010, contre 73 % de ceux qui ont emprunté la voie scolaire.

Enfin, les salaires d’embauche ont légèrement augmenté par rapport à l’étude précédente, à 1.350 euros net pour un premier emploi et 1.630 euros après trois ans d’ancienneté (soit 100 euros de plus que pour les jeunes entrés dans la vie active en 2004).

Source(s) :
  • AFP, Les Echos, EducPros.fr, Libération, Capital.fr, 20 minutes, e-orientations.com, Ouest-France, Marianne2.fr

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.