Les « professeurs désobéisseurs » contre les évaluations nationales

Un professeur indigné par les réformes de Xavier Darcos en 2008 a initié le mouvement des "enseignants désobéisseurs". Pour protester contre ces mesures, les "désobéisseurs" ont choisi de ne pas les appliquer dans leur classe. Aujourd’hui, ils se mobilisent contre les évaluations nationales.

La lettre ouverte écrite en novembre 2008 par Alain Refalo, professeur des écoles, à son inspecteur de circonscription, a provoqué le déclic chez bon nombre de ses collègues. Dans cette missive, publiée sur son blog collectif « Résistance pédagogique pour l’avenir de l’école« , Alain Refalo s’insurge contre « le processus négatif de déconstruction de l’Education Nationale », amorcé par les réformes Darcos qu’il refuse d’appliquer dans sa classe. Près de 3000 enseignants de tout niveau se sont reconnus dans ses propos et ont rejoint cet élan de résistance « éthique et responsable ».

Les évaluations CE1-CM2 en ligne de mire

Après les nouveaux programmes de 2008, conçus pour fournir des résultats « quantifiables, publiables et comparables », le dispositif d’aide personnalisée, « une faute contre l’esprit et la pédagogie », les stages de remise à niveau « destinés à appâter les enseignants qui souhaitent effectuer des heures supplémentaires », les désobéisseurs s’attaquent de manière récurrente aux évaluations nationales de CE1-CM2. Il s’agit pour eux d’un dispositif d’évaluation créé pour « donner l’illusion d’une rigueur scientifique, d’un pilotage par les résultats » avec un système de notation binaire, « sommaire et désastreux pour l’élève en difficulté », selon un article d’Alain Refalo.
L’appel au boycott des évaluations de CM2 lancé cette année par le Réseau des enseignants du primaire en résistance et relayé sur le blog d’Alain Refalo a récolté plus de 650 signatures électroniques. Contre les futures évaluations de CE1, Marie-Odile Caleca, enseignante en primaire, a publié sur le site « Quelle école pour demain » un texte d’engagement incitant à signer la Charte de la résistance pédagogique des enseignants du primaire.

Des sketchs de théâtre pour promouvoir la résistance pédagogique

La compagnie théâtrale d’intervention sociale et culturelle NAJE, travaille actuellement avec les parents et les instituteurs sur la question des évaluations nationales.  Pour promouvoir l’action des « enseignants désobéisseurs », elle s’est inspirée du texte de Marie-Odile Caleca pour créer deux sketchs engagés.

La mobilisation risque de prendre encore de l’ampleur jusqu’au 16 mai, date de début des évaluations nationales CE1.


Profession de foi

Ecole en solde

Partagez l'article

1 commentaire sur "Les « professeurs désobéisseurs » contre les évaluations nationales"

  1. moka63  2 juin 2011 à 17 h 03 min

    Pour info, la vidéo dont vous parlez a été modifiée. Elle se trouve ici :
    http://www.youtube.com/watch?v=gKq3dI5ExDQ

    Le texte est à consulter ici :
    http://www.4tous.lautre.net/ecoledemain/spip.php?article657Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.