Depuis septembre, un supplément magazine accompagne chaque jeudi le journal de petites annonces à fort tirage SuperOglasi. Ce supplément de quatre pages, intitulé Skolegijum, est consacré à l’éducation en Bosnie-Herzégovine. Il balaie des sujets aussi divers que l’éducation sexuelle, l’utilisation des nouvelles technologies en classe ou l’éducation spécialisée. Mais il est surtout connu pour traquer sans relâche les erreurs des manuels scolaires bosniens : révisionnisme, thèses linguistiques mensongères créant une hiérarchie des langues slaves, expériences scientifiques douteuses (comme de traîner un chat sur un tapis pour produire des étincelles électriques),… L’écrivain et professeur d’université Nenad Velickovic, à l’origine de Skolegijum, souhaite grâce à ce magazine voir émerger un meilleur système éducatif. Le système existant est pour lui « mauvais, corrompu, et il a été transformé en un instrument dangereux d’endoctrinement nationaliste ».