Le rapport annuel du gouvernement fédéral sur l’immigration souligne l’attrait des universités allemandes pour les étudiants étrangers. En 2009, les étudiants étrangers ont représenté 27.000 diplômés (soit trois fois plus qu’à la fin des années 90) et 60.000 nouveaux inscrits à l’université. Ces étudiants sont en majorité des femmes, et viennent en majorité de Chine, la France se classant en deuxième position des pays d’origine. S’ils privilégient encore les filières de sciences et techniques, ces étudiants d’origine étrangère sont de plus en plus présents dans les sciences humaines et le droit.

Depuis 2005, la législation favorise le séjour prolongé de ces étudiants : après avoir décroché leur diplôme, ils peuvent rester un an en Allemagne à la recherche d’un emploi.