Makoto Sakada, principal du collège de Matsushima au Japon, a tenu à organiser, quelques semaines après le séisme, la cérémonie traditionnelle de remise des diplômes dans son école de la baie de Sendai. Malgré la menace nucléaire qui plane encore sur cette région située à moins de 100 km de Fukushima, le corps enseignant des écoles de la région s’est mobilisé pour organiser cette cérémonie à laquelle les Japonais sont extrêmement attachés. (Source Le Monde, 26 mars 2011).