Fruits à l’école : bilan mitigé

Bien accueilli au moment de son lancement en 2009-2010, le programme « des fruits à l'école » semble peiner à tenir ses promesses et ne remporte depuis qu'un succès très relatif.

Fin 2008, les ministres de l’Agriculture des 27 avaient pourtant trouvé un accord permettant de débloquer 90 millions d’euros pour améliorer les habitudes alimentaires des jeunes européens et promouvoir la consommation de fruits et légumes dès le plus jeune âge. Près de deux ans et demi plus tard, seuls 33 millions d’euros ont été utilisés.

Les causes de ce demi-échec semblent surtout tenir aux modalités de mise en œuvre du programme. Ainsi, si les fonds mis à disposition par l’UE n’ont pas été totalement utilisés, c’est avant tout parce que les projets soutenus le sont en cofinancement : pour un euro débloqué par l’UE, un autre euro doit être apporté par un partenaire local ou national.

En Allemagne, par exemple, sur 16 Länders qui avaient initialement manifesté un intérêt pour l’initiative, seuls sept ont finalement cofinancé un projet. En France, le programme « un fruit pour la récré » reste marginal, car porté par les communes sur une base volontaire.

En outre, la gestion administrative du programme semble trop lourde, et de nombreux parlementaires européens souhaitent une simplification des procédures. Ils pointent également les retards dans la mise en place du site internet, ou dans l’organisation des réunions de coordination. Cinq millions d’enfants européens sont obèses et 22 millions souffrent de surcharge pondérale.

Source(s) :
  • AFP, News Press, Fenêtre sur l'Europe

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.