Sélectionner une page

La FCPE s’inquiète pour les collèges

La première fédération de parents d’élèves réclame davantage de moyens pour la rentrée prochaine.

La FCPE s’inquiète pour les collèges

Les suppressions de postes prévues à la rentrée de septembre « ne permettent pas l’accueil des 40.000 nouveaux collégiens » qui arriveront alors en sixième. C’est l’avertissement que vient d’adresser la FCPE à Luc Chatel.

Dans un communiqué diffusé hier, lundi, la première fédération de parents d’élèves de l’enseignement public s’inquiète : « La plupart des dotations horaires globales des collèges pour 2011-2012 ne laissent aux établissements aucune marge de manœuvre pour améliorer les conditions d’apprentissage des collégiens ».

Pour la FCPE, la situation était pourtant prévisible, et découle « soit d’une coupable impréparation gouvernementale, soit d’une volonté manifeste de passer cette évolution sous silence, pour continuer à justifier la politique dogmatique du non remplacement d’un enseignant sur deux partant en retraite par la démographie. »

La Fédération demande donc « solennellement au ministre de l’Education nationale d’augmenter les dotations des collèges pour faire face à l’accueil des nouveaux collégiens à la rentrée 2011 ». Elle appelle en outre les parents à participer aux manifestations organisées le 19 mars prochain, à l’initiative d’un collectif de 25 associations, pour protester contre les 16.000 suppressions de postes prévues à la rentrée prochaine dans l’Education nationale.

L’UNL, première organisation lycéenne, s’est également jointe au mouvement, et demande « au gouvernement de cesser immédiatement les suppressions de postes, et d’appliquer un plan de recrutement pluriannuel ».

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernière Reportage

Chargement...