Tout conduit à un « mal-être de la population enseignante »

Suite à son entretien (1), Sylvian Mary a répondu à notre question sur les suicides d’enseignants dans le Calvados. Il s’est également exprimé sur la scolarisation des élèves handicapés.

Le Calvados a malheureusement été marqué par des suicides d’enseignants, dont celui de Bruno Simon qui a laissé une lettre qui selon ses collègues « met clairement en cause l’institution « . Quelle est votre position ?

Il est difficile de s’exprimer sur un cas précis, mais de manière générale, on est, plus que jamais, dans la politique du « marche ou crève ». Il n’y a plus de cadeau, la charge de travail est de plus en plus importante, l’institution de plus en plus pesante et dans des logiques libérales et des rapports managériaux. Cela conduit à un mal-être de la population enseignante. Ce n’est pas étonnant quand on connaît depuis des années les dégradations que subissent les collègues. Je ne veux pas prendre position sur le lien entre la vie personnelle et professionnelle dans le cadre d’un suicide. Ce qui est certain, en revanche, c’est que les conditions de travail sont de plus en plus difficiles à vivre pour les personnels. Le syndicat des inspecteurs avait d’ailleurs fait l’an passé un rapport particulièrement alarmant sur l’ambiance dans les écoles.

Etant professeur des écoles en CLIS, quelle est votre position sur la prise en charge du handicap à l’école ?

Il y a encore beaucoup à faire pour la scolarisation des élèves handicapés, et encore plus de progrès à faire dans les dispositifs d’aide des élèves en difficulté. Il y a eu des attaques contre les Rased (2). Ils ont été supprimés pour un tiers, et pour la rentrée prochaine le gouvernement réduira encore les postes. Malgré un changement dans le paysage législatif français en 2005, on peine à mettre en place certains dispositifs, notamment les auxiliaires de vie scolaire (AVS) en nombre beaucoup trop restreint, en emploi précaire. Pour récupérer des moyens, on pénalise ces élèves en situation de handicap qui dans d’autres conditions pourraient se débrouiller extrêmement bien dans des écoles voire des classes ordinaires.

Note(s) :
  • (1) Voir L'Invité : https://www.vousnousils.fr/2011/03/04/sylvian-mary-%c2%abnotre-action-syndicale-na-pas-plu-a-linspecteur-dacademie%c2%bb-502003

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.