Selon l’enquête PISA de l’OCDE publiée en décembre, les Pays-Bas sont 2èmes en Europe pour l' »acquisition des savoirs », après la Finlande. Dans ce pays, l’autonomie est au coeur du système éducatif. Si les programmes sont décidés au niveau national par le ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sciences, le choix des méthodes pédagogiques, l’allocation des budgets et le recrutement des enseignants sont notamment confiés aux établissements. Le système néerlandais est ainsi très diversifié : l’enseignement primaire et secondaire y est divisé en différents types d’écoles, selon les tranches d’âge et les courants éducatifs, avec par ailleurs un « système adapté » d’accompagnement pour les élèves en difficulté. Quant aux enseignants, au terme de quatre ans de formation, ils doivent postuler auprès des établissements comme n’importe quel salarié. Selon les dernières statistiques du ministère, plus de huit jeunes diplômés sur dix trouvent un emploi dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme – mais il s’agit souvent d’un contrat temporaire.