Au Luxembourg, le taux d’élèves sortant de l’école sans diplôme est passé de 17,2% en 2003-2004 à 9% en 2008-2009. En 2008, ce sont ainsi 1.690 élèves « seulement » qui ont décroché. Dont 655 décrocheurs temporaires, qui ont rapidement réintégré un autre établissement, dans le pays ou à l’étranger. « Avec un taux inférieur à 10%, seuil visé par la Commission européenne dans le cadre de la stratégie 2020, le Luxembourg se place parmi les meilleurs élèves en la matière au niveau européen » observe l’Action locale pour jeunes (ALJ), organisme chargé de suivre les décrocheurs.

A titre de comparaison, le taux de décrochage scolaire sans diplôme se situe aux alentours de 15% dans l’UE, la France se plaçant légèrement sous la moyenne européenne, à 12,3%.