67 millions d’enfants ne vont pas à l’école

En 2008, 67 millions d'enfants en âge de fréquenter l'école primaire n'étaient pas scolarisés.

Le nombre d’enfants non scolarisés s’élevait à 67 millions en 2008, selon un rapport de l’Unesco rendu public hier, mardi. En une décennie, 52 millions d’enfants supplémentaires ont fréquenté l’école primaire. Mais la diminution du nombre d’enfants non scolarisés est trop lente.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture se résigne même déjà à annoncer que le monde n’atteindra « certainement pas » d’ici 2015 les objectifs fixés en matière d’éducation, en particulier celui d’assurer l’éducation primaire pour tous. Pire, prévient le rapport, compte tenu des évolutions démographiques, « si la tendance actuelle se poursuit, il pourrait y avoir davantage d’enfants non scolarisés en 2015 qu’aujourd’hui ».

Principale raison de cette situation : les conflits armés, qui éloignent 28 millions d’enfants des salles de classe. Plus de 600 attaques ont ainsi été menées contre des écoles en Afghanistan et 220 établissements ont été détruits dans le nord du Yémen en 2009. Les enfants sont en outre utilisés comme soldats dans 24 pays, dont le Congo, le Tchad, la République centrafricaine ou le Soudan.

Le rapport comporte cependant des aspects encourageants. Il souligne par exemple les progrès importants réalisés dans d’autres pays d’Afrique. Entre 1999 et 2008, bien que la population en âge d’aller à l’école ait fortement augmenté, les États africains ont ainsi réussi à faire passer à 77% le taux de scolarisation dans le primaire. Les changements les plus impressionnants sont intervenus au Burundi, en Éthiopie, à Madagascar, au Mali et en Tanzanie.

Source(s) :
  • AFP, AP, RFI.fr, le Monde, nouvelObs.com,BBC Afrique, Radio Canada, 20 minutes, le Parisien

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.