Val-de-Marne : les collégiens roulent pour l’éco-mobilité

Depuis la rentrée 2010, les modes de circulation douce sont à l’honneur dans onze collèges val-de-marnais. Le programme « Allons au collège autrement » vise à sensibiliser 6 500 collégiens à l’éco-mobilité et au développement durable.

Dans le Val-de-Marne, 70% des déplacements font moins de 2 kilomètres et la voiture consomme 57% de l’énergie liée aux transports. Entre autres, sont en cause les trajets scolaires. C’est pourquoi le Conseil général du Val-de-Marne, en partenariat avec la Région Ile-de-France et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), s’est engagé à la rentrée 2010 dans une démarche innovante pour des transports scolaires plus verts. Avec le programme « Allons au collège autrement », il s’adresse à 6 500 collégiens dans onze collèges val-de-marnais. « Les trajets scolaires peuvent être l’occasion de découvrir des moyens de se déplacer autrement, à pied, en vélo ou dans les transports en commun, et d’éviter ainsi le recours systématique à la voiture » explique Cyrille Campana, chargé de mission « circulation douce » au Conseil général. « Le programme prévoit 25 actions de sensibilisation avec des interventions dans les classes sur l’importance des transports en commun ou la sécurité routière mais aussi la création de pistes cyclables aux abords des collèges. ».

Impliquer les élèves

Dans quatre collèges du département, la démarche a été poussée plus loin : 425 collégiens, dans 18 classes de 6e et de 5e, préparent un brevet départemental du cycliste. Avec les animateurs de l’association parisienne Animation Insertion et Culture Vélo, ils sont sensibilisés à l’éco-mobilité et au développement durable au travers d’ateliers théoriques et pratiques. En classe, avec leurs enseignants, ils découvrent comment réduire l’impact de leurs déplacements sur l’environnement. Par exemple, utiliser le vélo à la place de la voiture permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre, les nuisances sonores et les embouteillages. Puis les débutants suivent une initiation au vélo et aux règles du code de la route, les habitués un cours de perfectionnement. L’objectif est de les rendre tous autonomes en ville. « L’année prochaine, une mallette pédagogique sera élaborée avec des fiches pratiques sur le thème : « comment construire un diagnostic sur les circulations douces autour d’un collège et le décliner en actions concrètes ? ».  Elle sera ensuite distribuée à tous les collèges du département » précise Cyrille Campana. Et ajoute-t-il, « l’année suivante, des collégiens de 3e apprendront à mener un projet de voirie intégrant des continuités douces avec des agents départementaux ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.