Afin de les inciter à réduire le nombre de redoublants, les collèges du Calvados où le taux de redoublement dépasse 2,5% voient leurs heures d’enseignement diminuer.

Un sys­tème de « bonus-malus » a été mis en place. Il consiste à reti­rer jusqu’à dix heures de cours par semaine aux col­lèges qui ont trop de redou­blants, et à en don­ner jusqu’à six de plus à ceux qui ont peu ou pas de redou­blants, a détaillé l’inspecteur d’académie hier.

Une étude Eurydice commandée par la Commission européenne et rendue récemment publique réaffirme que le redoublement a peu d’utilité.