« Il n'[est] pas question de revenir sur le temps de service des stagiaires, la meilleure formation est d’être en poste dans la classe ». C’est la réponse de la DGRH du ministère de l’Education nationale au collectif Stagiaire impossible qui avait demandé à être reçu pour évoquer les difficultés des enseignants stagiaires. Le collectif est mécontent suite à son entrevue d’hier. Il a proposé de créer un statut spécial de « néotitulaire », pour bénéficier de décharges horaires permettant de suivre les heures de formation. La DGRH a refusé. Stagiaire impossible s’alarme également du fait qu’à ce jour aucun texte ne définit clairement le processus de titularisation pour cette année