Quatre Français sur cinq contre les suppressions de postes

Selon un sondage CSA pour le SNUipp, la politique de non remplacement d'un enseignant sur deux partant à la retraite est massivement condamnée.

80% des personnes interrogées par l’institut CSA pour le compte du SNUipp-FSU estiment que la politique de non remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite est une « mauvaise chose ». Selon ce sondage, publié hier, 82% des Français pensent que les suppressions de postes dans l’Education auront « un effet plutôt négatif sur la réussite des élèves dans les écoles maternelles et élémentaires ». Cette proportion augmente d’ailleurs au fil des ans : elle était de 68% en août 2008 et de 75% en juillet dernier.

Autre signe que l’inquiétude grandit : pour la première fois de son histoire, la Peep, deuxième fédération de parents d’élèves, plutôt classée à droite, a écrit une lettre ouverte au ministre de l’Education pour dire son « inquiétude » et dénoncer « une dégradation visible des conditions d’enseignement des élèves ». Le ministère rappelle, pour sa part, qu’il y a encore aujourd’hui plus d’enseignants pour moins d’élèves qu’en 1990.

Selon ses chiffres, la grève lancée ce jeudi par la FSU, la CGT et Sud, pour protester contre les 16.000 nouvelles suppressions de postes de professeurs prévues à la rentrée, était suivie par un peu moins de 17% des enseignants (8,86% dans le primaire, 20,32% dans les collèges, 8,69% dans les lycées professionnels, et 9,89% dans les lycées d’enseignement général). Côté syndicats, le SNUipp annonçait hier un taux de 33% de grévistes dans le primaire, tandis que le Snes a recensé un enseignant du second degré sur deux en grève ce matin.

Source(s) :
  • AFP, leMonde.fr, nouvelObs.com, France-Info.com, l'Express.fr, 20minutes.fr, leFigaro.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.