Philippe Jacqué revient dans Le Monde du 7 février sur l’extrême confusion qui règne dans le système universitaire français. Cette confusion est liée à « l’actuel empilement de dispositifs de coordination universitaires » : « des pôles de compétitivité aux réseaux thématiques de recherche avancée (RTRA) ou de santé (RTRS) en passant par les pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) », sans oublier les initiatives d’excellence (IDEX). Philippe Jacqué indique dans son article que le comité de suivi de la loi d’autonomie des universités s’alarme dans un rapport du manque total de lisibilité de ce système.