Nathalie Mons écrit aujourd’hui dans Le Monde Education que les incitations financières pour récompenser les cadres de l’éducation ne sont pas très efficaces. Pour la sociologue, spécialiste du monde éducatif, en effet, ces personnels sont bien plus sensibles à  « de bons emplois du temps pour les enseignants, des propositions de formation continue, des fonds supplémentaires pour gérer leurs projets scolaires ».