Le Sgen-CFDT déplore le fait que le ministère de l’Education nationale n’ait à aucun moment consulté les syndicats pour discuter de la mise en place des futurs entretiens professionnels d’enseignants, à partir de 2012.

Sur le fond, le syndicat se dit néanmoins favorable à cette nouvelle forme d’évaluation des enseignants, qui « mettra fin aux inspections infantilisantes et permettra de prendre en compte l’ensemble des tâches du métier ».